Nouveautés janvier 2024

Le Turquetto de Metin ARDITI (1/8/2011)

Se pourrait-il qu’un tableau célèbre – dont la signature présente une anomalie chromatique – soit l’unique oeuvre qui nous reste d’un des plus grands peintres de la Renaissance vénitienne : un élève prodige de Titien, que lui-même appelait « le Turquetto » (le petit Turc) ?
Metin Arditi s’est intéressé à ce personnage. Né de parents juifs en terre musulmane (à Constantinople, aux environs de 1519), ce fils d’un employé du marché aux esclaves s’exile très jeune à Venise pour y parfaire et pratiquer son art. Sous une identité d’emprunt, il fréquente les ateliers de Titien avant de faire carrière et de donner aux congrégations de Venise une œuvre admirable nourrie de tradition biblique, de calligraphie ottomane et d’art sacré byzantin. Il est au sommet de sa gloire lorsqu’une liaison le dévoile et l’amène à comparaître devant les tribunaux de Venise…

Commandant de Sandro VERONESI et Eduardo DE ANGELIS (27/9/2023)

Gibraltar, 3 octobre 1940. Salvatore Todaro, le Commandant du Cappellini, sous-marinier de la Marine italienne, doit décider de la profondeur de navigation. Franchir le détroit de Gibraltar expose au plus grand des dangers, les Anglais tirent en continu. Mais Todaro a l’habitude des missions périlleuses. Et celle-ci n’est pas des moindres : tendre une embuscade au milieu de l’Atlantique. Après des jours d’ennui et de diagonales inutiles, un navire est enfin repéré.
Un cargo commercial. Il navigue dans la zone identifiée, tous feux éteints. Son pavillon demeure invisible. Mais l’Enseigne de vaisseau distingue un canon sur son pont. Todaro n’hésite pas : il le torpille. Bientôt, des ennemis rejoignent le périmètre du sous-marin à la nage.  » Commandant, qu’est-ce qu’on fait ?  » . Cette question, Todaro se la pose depuis des jours. Il prend alors la décision, enfreignant tous les ordres reçus, de secourir ceux qui étaient jusqu’à présent des adversaires et qu’il considère désormais comme des naufragés.

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias ENARD (15/8/2010)

En débarquant à Constantinople le 13 mai 1506, Michel-Ange sait qu’il brave la puissance et la colère de Jules II, pape guerrier et mauvais payeur, dont il a laissé en chantier l’édification du tombeau, à Rome. Mais comment ne pas répondre à l’invitation du sultan Bajazet qui lui propose- après avoir refusé les plans de Léonard de Vinci, – de concevoir un pont sur la Corne d’Or ?
Ainsi commence ce roman, tout en frôlements historiques, qui s’empare d’un fait exact pour déployer les mystères de ce voyage.
Troublant comme la rencontre de l’homme de la Renaissance avec les beautés du monde ottoman, précis et ciselé comme une pièce d’orfèvrerie, ce portrait de l’artiste au travail est aussi une fascinante réflexion sur l’acte de créer et sur le symbole d’un geste inachevé vers l’autre rive de la civilisation.

Le chant des innocents de Piergiorgio Pulixi (17/08/2023)

Lorsque la police arrive, la scène du crime est glaçante : 85 coups de couteau et une gamine de treize ans. Mais ce n’est pas la victime… c’est la meurtrière. Elle est restée là, le poignard encore levé, un sourire diabolique aux lèvres. Quand d’autres crimes violents sont commis par des jeunes collégiens, l’inspectrice Teresa Brusca demande au commissaire Strega, suspendu suite à un ”accident”, d’enquêter officieusement avec elle. Très vite, Strega a l’intuition que ces adolescents tueurs sont unis par un secret. Mais lui aussi a sa part d’ombre. Brillant policier, il est obsédé par un besoin inassouvi de justice qui le met parfois en rage. Face à ces crimes d’enfants, il est prêt à tout pour apaiser en lui le chant assourdissant des victimes.
Cette première enquête de Vito Strega est un page-turner efficace et implacable qui joue avec les nerfs du lecteur et interroge les notions de bien et de mal.

Nouveautés décembre 2023

La maison aux lumières de Donato CARRISI

Dans une vieille bâtisse isolée en Toscane, une fillette souffre de maux bien étranges… Lors de phases de transe, Eva semble habitée par le mal et obéit aux ordres d’un ami imaginaire inquiétant.
C’est en tout cas ce que rapporte sa jeune fille au pair à Pietro Gerber, illustre hypnotiseur pour enfants. Ce dernier, traumatisé par sa précédente affaire, hésite à prendre en charge cette patiente.
Mais au cours de leurs séances, elle dissémine des indices sur une histoire qui ronge Gerber depuis des décennies : la disparition brutale de son ami, survenue dans son enfance.
Comment peut-elle être au courant de détails que même Gerber a enfouis en lui ? En sondant les affres de la mémoire d’Eva, Pietro Gerber va être victime d’un jeu de piste dangereux, qui l’obligera à se confronter à ses pires démons.

Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains.
Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d’une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l’ombre d’un palais génois. Mais elle a trop d’ambition pour se résigner à la place qu’on lui assigne.
Ces deux-là n’auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l’autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l’Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s’il doit perdre Viola ?
Un roman plein de fougue et d’éclats, habité par la grâce et la beauté.

Le portrait de mariage de Maggie O’FARRELL

Après Hamnet, Maggie O’Farrell nous entraîne dans la Renaissance italienne pour redonner vie à une femme libre, rebelle, incomprise. Portée par une écriture d’une beauté inouïe, une œuvre lumineuse et poignante.
C’est un grand jour à Ferrare. On y célèbre les noces du duc Alfonso et de Lucrèce de Médicis. La fête est extravagante et la foule n’a d’yeux que pour le couple.
La mariée a quinze ans. Rien ne l’avait préparée à ce rôle. Elle n’était que la troisième fille du grand duc de Toscane, la discrète, la sensible, celle dont ses parents ne savaient que faire. Mais le décès soudain de sœur aînée a changé son histoire.
La fête est finie, Lucrèce est seule dans un palais immense et froid. Seule face aux intrigues de la cour. Seule face à cet homme aussi charismatique que terrifiant qu’est son mari.
Et tandis que Lucrèce pose pour le portrait de mariage qui figera son image pour l’éternité, elle voit se dessiner ce que l’on attend d’elle : donner vie à un héritier. Son propre destin en dépend…

Nouveautés novembre 2023

Alba nera de Giancarlo De Cataldo en italien

Giancarlo De Cataldo esplora in apnea l’abisso del presente, l’incubo collettivo infestato da hater e uomini che odiano le donne, da sadici torturatori e mercanti di carne umana, da gattopardeschi potenti e nuovi padroni. Dicono che i tempi sono cambiati. E invece è l’Italia di sempre, che esibisce il suo ghigno feroce. Lo sa bene il commissario Alba Doria. Sospesa tra la luce e il buio, Alba è affetta da un micidiale disturbo della personalità. Lo chiamano la Triade Oscura, misto di narcisismo, sociopatia e abilità manipolatoria, capace di ispirare i peggiori criminali o sostenere i vincenti che conquistano la cima della piramide. Ma neanche la mente più lucida può considerare ogni variabile. Così quando il fantasma di un assassino, che tutti credevano morto, torna a colpire, la Doria dovrà vedersela con i segreti del passato. Tanto più che a tornare sono anche il Biondo e il dottor Sax, rispettivamente il compagno e l’amico di quei giorni lontani: poliziotto irruente e tormentato, il primo; funzionario dei Servizi e virtuoso del jazz, il secondo. Toccherà ad Alba chiudere i giochi nelle pieghe di una Roma trasformata in una metropoli sudamericana, popolata da reietti che vivono in veri e propri slum dove vige la legge del più forte.

Le don du mensonge de Donna Leon

Dans la belle Venise, les activités criminelles semblent se calmer tandis que la ville sort de la pandémie. Le commissaire Brunetti profite de ce moment pour renouer avec la splendeur de la Sérénissime et sa riche culture.
Cependant, la trêve prend fin quand une amie d’enfance de Brunetti arrive en catastrophe à la questure. Elle soupçonne son gendre d’être mêlé à des affaires sordides, et de mettre ainsi toute sa famille en danger. Brunetti va mener l’enquête en secret, aidé de la signorina Elettra et de la commissaire Claudia Griffoni, au risque de désobéir à sa hiérarchie.
En démêlant les noeuds de cette histoire, il va remonter jusqu’aux milieux mafieux de la ville et faire éclater au grand jour une vérité terrible. Mensonges, arnaques et menaces…
Le commissaire saura-t-il protéger son amie tout en faisant respecter la loi ?

Nouveautés septembre 2023

Hisoire de Tonle

Histoire de Tönle de Mario Rigoni Stern

Dans ce récit écrit sans artifices, Tönle, berger du plateau d’Asiago, à la frontière du royaume d’Italie et de l’Empire austro-hongrois, doit, pour survivre et nourrir sa famille, se faire contrebandier, soldat, mineur en Styrie, colporteur d’estampes jusqu’aux Carpates, jardinier à Prague, gardien de chevaux en Hongrie…Mais pour ce solitaire anarchisant, le monde finit avec la Première Guerre mondiale, quand le plateau se transforme en un champ de bataille où il erre obstinément en compagnie de ses moutons. C’est avec eux qu’il repassera la frontière, prisonnier civil sur ces terres où il fut libre. Il mourra au pied du plateau.

Les romans de Mario Rigoni Stern (1921-2008) sont devenus en Italie comme en France des classiques.

Mai 2023

Rendez-nousStefano Montefiori, Rendez-nous la Joconde et autres malentendus franco-italiens.
«  Ces dernières années, il me  semble que les Français ont développé une admiration  –  parfaitement insoupçonnée en Italie  –  pour les Italiens. À défaut de posséder un appartement à Venise, il est bon de fréquenter l’Italie au moins quelques semaines par an et peut-être, avec cette drôle d’emphase de chanteur d’opéra, glisser une expression italienne dans la discussion. Comment se fait-il que mes amis italiens soient convaincus d’être les victimes privilégiées de l’arrogance française ?

Nouveautés avril 2023

Gallo2Max Gallo – La Baie des Anges ( trilogie : La Baie des Anges, Le Palais des Fêtes, La Promenade des Anglais)

Par centaines, en cette année de disgrâce de 1880, ils fuient leur Piémont italien, leur terre de misère qui ne les nourrit plus. A la mort de leur mère, après six jours de marche, les frères Revelli découvrent les lumières de Nice, comme la promesse d’une vie nouvelle. La ville ne tarde pas à transformer ces hommes frustes, intelligents et assoiffés de dignité. L’énergique et ambitieux Carlo Revelli s’impose sur les chantiers de construction. Vincente entre au service du docteur Merani, notable influent, de même que Luigi, le plus jeune et le plus séduisant des trois. Mais ce dernier semble choisir le mauvais chemin, celui des affaires louches et dangereuses. Il faudra très peu de temps pour faire d’eux des Français à part entière.

Erri de luca2Erri De Luca – Grandeur Nature

« Dans ces pages, je réunis des histoires extrêmes de parents et d’enfants. J’en suis à moitié étranger : n’étant pas père, je suis resté nécessairement fils ». Autour de ce sujet très personnel de la filiation, devenu avec le temps un motif récurrent de son œuvre littéraire, Erri De Luca compose un thème et des variations pleins de finesse. On y croise de jeunes vagabonds napolitains, la fille d’un nazi en cavale, la jeunesse révoltée de Mai 68 ou encore le directeur d’un orphelinat de Varsovie.
Erri De Luca mêle dans ces récits l’intime à l’universel, et pose un regard riche et même poétique sur les rapports entre parents et enfants.

S GiulianoSerena Giuliano – Un coup de soleil

Six foyers, et un point commun : Eléonore, femme de ménage. Mais leur routine risque de se voir chamboulée… Lundi, dottore Di Martino. Veuf au cœur brisé. Mardi, signora Rizzo. La doyenne à l’esprit mal tourné. Mercredi, les Ferrara. Culs-bénits, autoritaires. Jeudi, signora Marino. Voyante : lit dans les cartes et les pensées. Vendredi matin, signor et signora Landi. Aisés, bronzés, désespérés… Vendredi après-midi, signor D’Amato. L’homme invisible ! À Salerno, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Éléonore. Entre ses ménages et ses jumeaux ados, elle n’a pas le temps de goûter à la dolce vita. Surtout, Éléonore ne parvient pas à oublier Marco, dont elle vient de se séparer. Pendant qu’elle récure chez les autres, au moins, son esprit est occupé. Mais en pénétrant dans l’intimité de ses clients, elle va s’apercevoir que les apparences sont trompeuses, et sa routine bien huilée pourrait se trouver chamboulée… Son rêve de toujours deviendra-t-il réalité ? Et si un hasard s’apprêtait à rebattre toutes les cartes ?

ferranteElena Ferrante – Entre les marges : conversations sur le plaisir de lire et d’écrire

Invitée à s’exprimer dans le cadre d’un cours magistral à l’université de Bologne, Elena Ferrante nous ouvre les coulisses de son activité de romancière.
Au fil des textes, elle revisite l’écolière qu’elle était, se confie sur les livres qui lui ont inspiré sa saga mondialement connue L’amie prodigieuse, ou encore s’interroge sur l’écriture féminine et son rapport au dialecte napolitain.
Cet ouvrage met en lumière une nouvelle facette d’Elena Ferrante, qui, tout en questionnant son œuvre et ses inspirations, révèle un esprit insoumis, avide de tester les limites et même de les dépasser.

salvioniBeatrice Salvioni – La Malnata

 » Un roman d’apprentissage plein de sensibilité et d’intelligence. » Page des libraires

« La Malnata – la mal née – était en bas sur la rive du Lambro avec deux garçons que je ne connaissais que de nom. Ils avaient tous les deux des pantalons courts et les genoux écorchés, et pour elle, cette fille qui leur arrivait tout juste à l’épaule, ils auraient affronté la mitraille comme les soldats qui s’en vont à la guerre, en disant ensuite au Seigneur : Je suis mort heureux. »

Phénomène littéraire, révélation d’une voix unique, récit puissant où le passé fait écho au présent : La Malnata marque l’entrée en littérature de Beatrice Salvioni, vingt-six ans, dont le roman est publié simultanément dans plus de vingt-huit pays.

Ce roman d’apprentissage au féminin raconte l’amitié intense et émancipatrice de deux adolescentes dans l’Italie fasciste. Deux adolescentes que rien ne destinait à la rencontre – l’une est issue de la bourgeoisie, l’autre des milieux populaires – qui vont trouver, à deux, le courage de se révolter contre la morale sociale et la violence des hommes.

 

Nouveautés janvier 2023

35087761_000_CV.inddFrançois de Bernard : Le Miroir de Venise
Venise, quartier du Dorsoduro, 1560. Conçue dans l’atelier de maître Jacopo, dit Le Tintoret, Le Spozalizio, ou Le mariage de la vierge, est une toile issue d’une commande des Frères mineurs, qui représente une scène fourmillante de personnages. D’abord auprès du nonce Archinto et de la belle Nicoletta, petite-nièce de Giorgione, le tableau se retrouve au centre d’une conspiration criminelle.
Solitude CaravageYannick Haenel : La solitude Caravage
« Vers 15 ans, j’ai rencontré l’objet de mon désir. C’était dans un livre consacré à la peinture italienne : une femme vêtue d’un corsage blanc se dressait sur un fond noir ; elle avait des boucles châtain clair, les sourcils froncés et de beaux seins moulés dans la transparence d’une étoffe. »
Ainsi commence ce récit d’apprentissage qui se métamorphose en quête de la peinture. En plongeant dans les tableaux du Caravage (1571-1610), en racontant la vie violente et passionnée de ce peintre génial, ce livre relate une initiation à l’absolu.
À notre époque d’épaississement de la sensibilité, regarder la peinture nous remet en vie. On entre dans le feu des nuances, on accède à la vérité du détail. C’est une aventure des sens et une odyssée de l’esprit. Aimer un peintre comme le Caravage élargit notre vie.

Le choixViola  Ardone, Le choix
Martorana, un petit village de la Sicile des années 1960. À quinze ans, Oliva Denaro rêve de liberté. Elle étudie le latin et aime découvrir dans le dictionnaire des mots rares qui l’aident à formuler ses pensées encore confuses. Elle aime courir à en perdre le souffle, aller à la chasse aux escargots avec son père, viser avec son lance-pierre ceux qui se moquent de son ami Saro.
Aussi, quand les conventions l’obligent à se soumettre à une loi ancestrale, Oliva se rebelle et fait valoir son droit de choisir. Au risque d’en payer le prix fort.
Après le succès du Train des enfants, Viola Ardone confirme son talent à mêler fiction et Histoire en donnant dans ce nouveau roman une voix singulière, inoubliable, à ses personnages.
«Viola Ardone raconte la grande Histoire et la petite histoire, nous parle d’hommes et de femmes, d’honneur et de réputation, de lois à abolir. Un roman puissant où chaque personnage mériterait des pages entières et dont la protagoniste s’inscrit très profondément dans nos cœurs.» Marie Claire
«Le style de Viola Ardone est une voix unique, avec ce phrasé aérien, et cet italien métissé de dialecte qui conserve certaines de ses constructions insolites et délicieuses.» Elle
«Vous n’oublierez pas l’entêtement d’Oliva et les quelques mots de son père résonneront longtemps en vous. Cet homme grâce auquel Oliva trouve le courage obstiné de changer l’Histoire.

Nouveautés décembre 22

Sara-Perche-ti-AmoGiuliano Serena : Sarà perché ti amo
Cela fait dix ans que je rêve de lire ces mots.
Bien sûr, ils arrivent trop tard. Beaucoup trop tard.
Parce que la vie, ce n’est pas une meuf ponctuelle.
Juillet 2021. Deux couples d’amis se retrouvent à Procida, dans le sud de l’Italie. Alba, Valentin et leur bébé semblent former une famille heureuse. Mais, en plein post-partum, minée par ses nuits trop courtes, Alba ne sait plus bien qui elle est, ni ce qu’elle désire. D’autant que son ex choisit ce moment pour réapparaître sur l’île…
Gabrielle et Nino passent leurs premières vacances ensemble. Gabrielle croit avoir enfin trouvé le prince charmant : italien, charismatique, même si un brin autoritaire, Nino est celui qui devrait lui apporter la confiance dont elle manque cruellement.
Et si ce séjour agissait comme un déclic ? Et si chacun d’entre eux venait à douter de ses sentiments ?

EllesAlba de Cespedes : Elles
Les soins de la famille sont-ils l’unique vocation des femmes, la seule occupation qui leur soit permise ? On le croirait à entendre le père d’Alexandra quand il ironise sur la passion qu’elle et sa mère Eléonore ont pour la musique et la lecture. Si Eléonore a renoncé à son ambition de devenir une pianiste de concert, pour courir les leçons de piano dans Rome, n’est-ce pas parce qu’ils ont besoin de cet argent pour vivre ?
Pourtant son mari accepte cet argent avec mépris, comme s’il ne coûtait rien., Alexandra est assez mûre pour se révolter devant cette attitude et comprendre les raisons qui poussent sa mère au suicide. Se tailler un royaume dans les limites imposées par la tradition, comme sa grand-mère, propriétaire terrienne aux Abruzzes, n’est qu’un leurre. Elle veut exprimer sa personnalité dans le travail et rester libre si elle ne rencontre pas l’homme capable de voir en elle autre chose qu’un être inférieur. Elle croit l’avoir trouvé en François Minelli. Ils se marient. Le travail de sa femme permet à François de ne pas renoncer à ses convictions politiques. Alexandra le soutient, elle risque sa vie pour être à la hauteur de son mari. Mais finalement, pour briser le mur derrière lequel une société arriérée confine la femme, pour défendre l’idée qu’elle a de l’union totale de deux êtres, elle en arrive à achever d’un geste fou et tragique, son histoire d’amour.

floriot 3Stefania Auci : Les Florio – tome 3 – Les lions en hiver
Le malheur frappe durement la famille Florio : les enfants meurent, le couple formé par Franca et Ignazio bat de l’aile et la colère ouvrière menace d’apporter la ruine.

Nouveautés novembre 22

Le mage du Kremlin Le mage du Kremlin de Giuliano Da Empoli
Collection Blanche, Gallimard, Parution : 14-04-2022
On l’appelait le « mage du Kremlin ». L’énigmatique Vadim Baranov fut metteur en scène puis producteur d’émissions de télé-réalité avant de devenir l’éminence grise de Poutine, dit le Tsar. Après sa démission du poste de conseiller politique, les légendes sur son compte se multiplient, sans que nul puisse démêler le faux du vrai. Jusqu’à ce que, une nuit, il confie son histoire au narrateur de ce livre…
Ce récit nous plonge au cœur du pouvoir russe, où courtisans et oligarques se livrent une guerre de tous les instants. Et où Vadim, devenu le principal spin doctor du régime, transforme un pays entier en un théâtre politique, où il n’est d’autre réalité que l’accomplissement des souhaits du Tsar. Mais Vadim n’est pas un ambitieux comme les autres : entraîné dans les arcanes de plus en plus sombres du système qu’il a contribué à construire, ce poète égaré parmi les loups fera tout pour s’en sortir.
De la guerre en Tchétchénie à la crise ukrainienne, en passant par les Jeux olympiques de Sotchi, Le mage du Kremlin est le grand roman de la Russie contemporaine. Dévoilant les dessous de l’ère Poutine, il offre une sublime méditation sur le pouvoir.

la-misura-uomo-marco-malvaldi-197x300La misura dell’ uomo de Marco Malvaldi (c’est l’original italien du Cheval des Sforza)
Nella primavera del 1482, Leonardo da Vinci arriva a Milano per dedicarsi alle infinite attività di cui il suo genio è capace: progetti di irrigazione per le campagne, stupefacenti scenografie animate per le feste di corte, opere di pittura come il ritratto della Dama con l’ermellino, donna affascinante e inquieta di cui diviene intimo amico. Ma soprattutto, Leonardo ha ricevuto da Ludovico il Moro l’incarico di creare un monumento equestre per il padre Francesco Sforza, e ha accolto la sfida decidendo di superare tutti: progetta un cavallo rampante in bronzo che sarà alto più di 7 metri. Ma una notte, mentre a lume di candela lavora a questo grandioso progetto, qualcuno bussa alla sua porta. Il duca ha bisogno del suo aiuto per una vicenda delicatissima: un giovane del suo entourage è stato trovato morto in circostanze misteriose, e tra la gente si sta diffondendo la voce che la sua morte sia una punizione divina. Leonardo non vuole grane, cerca di sottrarsi. Ma basta un cenno perché capisca che il duca sa bene dove spende molte delle sue notti: nei cunicoli sotto l’ospedale, o nei pressi del cimitero, sezionando i cadaveri per studiarne l’anatomia secondo una pratica non certo legale… Inizia così un’indagine serrata, sulla quale Leonardo prende appunti sul più segreto dei suoi taccuini, quello che nemmeno al fidato allievo Salaì è permesso di vedere e che tiene sotto le vesti, vicino al cuore. Quello di cui tutti, da centinaia di anni, desiderano conoscere il contenuto.

Nouveautés septembre 2022

les masques éphémèresLes Masques éphémères – Donna Leon
Au Campo Santa Margherita un doux soir d’été, deux étudiantes américaines partent en balade dans la lagune avec deux beaux Vénitiens et sont grièvement blessées dans un accident de bateau. L’incident semble anodin, mais la curiosité du commissaire Guido Brunetti est piquée par le comportement des garçons, qui ont abandonné les victimes à l’entrée de l’hôpital. Le commissaire en est certain, ces deux suspects ont un secret à
protéger. Aidé par sa collègue Claudia Griffoni, Brunetti découvre un vaste réseau de corruption où des bateliers véreux sont impliqués dans un sinistre trafic nocturne. Brunetti va devoir travailler de pair avec la Guardia Costiera en sillonnant les canaux sombres et sinueux de la ville pour faire éclater cette affaire au grand jour.
La trentième enquête du commissaire Brunetti est un véritable tour de force sur le crime organisé vénitien.

l'ile des amesL’Île des âmes – Piergiorgio Pulixi
Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme. La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au coeur de ténèbres venues du fond des âges.

illusion du malL’Illusion du mal – Piergiorgio Pulixi
À travers toute l’Italie, les téléphones portables vibrent à l’unisson. En l’espace de quelques minutes, des milliers de personnes reçoivent une vidéo intitulée « La loi, c’est toi ». À l’écran, un criminel ligoté et un homme masqué qui prend la parole. Son objectif : faire voter en ligne le public sur le sort de son prisonnier, qu’un système judiciaire inefficace et corrompu a laissé impuni. La vindicte populaire est en marche. Mara Rais et Eva Croce, deux femmes aussi différentes qu’imprévisibles, sont chargées de l’enquête, épaulées par le criminologue Vito Strega. Confronté à un ennemi insaisissable à la popularité grandissante, le trio se lance dans une course contre la montre.
Après L’ Île des âmes, la nouvelle enquête d’Eva et Mara nous emmène de la Sardaigne à Milan. Face à la séduction du mal, chacun devra choisir entre envie de justice et soif de vengeance.